• Dico
  • Terminaison
  • Rimes
  • Textes
  • Tout
×
+
×

Rercherchez aussi dans :

  • Anagrammes
  • Phrases
  • Profils

Vous êtes complètement perdu(e) sur ce site ? Lisez ceci.

🏠 > Rimes > Glossaire rimes > Procédés d'enrichissement en fin de vers

Sujets connexes :

1. Rime léonine = Rime double = Rime dissyllabique

L'homophonie s'étend sur deux voyelles prononcées. Par exemple :

Je t'ai suivie en satyre,
Et caché, je te regarde,
Blanche, dans l'eau babillarde;
Mais ce nénuphar t'attire.
(Charles Cros, Vision)

ou alors sur deux syllabes :

Limoges a des allures de cité vaticane : 
Lors de son carnaval, le pieux Papy Mougeot, 
En exhibant sa tiare et sa blanche soutane, 
Est devenu le tout premier pape limougeaud.
(Rime contre l'Humanité, Quatrain limougeaud)

Par extension, on parlera de "rime trisyllabique" pour une rime dont l'homonymie s'étend sur trois syllabes.

Il est important de ne pas confondre la rime léonine avec le vers léonin.

2. Rime équivoquée

La rime est dite équivoquée lorsqu'elle est basée sur l'homonymie de deux mots de sens complètement différents ou sur un calembour.

2.1. Homonymie

Dans l'exemple qui suit, Rimbaud utilise le mot NUE à la fois en tant que nom féminin (la NUE) et que flexion (l'adjectif NU au féminin) :

Un soldat jeune, bouche ouverte, tête nue,
Et la nuque baignant dans le frais cresson bleu,
Dort ; il est étendu dans l'herbe, sous la nue,
Pâle dans son lit vert où la lumière pleut.
(Arthur Rimbaud, Le dormeur du val)

2.2. Calembour

Dans le cas du calembour, la rime englobe plusieurs mots :

Nimphes des bois, deesses des fontaines
Chantres expers de toutes nations
Changés vos voix tant cleres et haultaines
En cris tranchans et lamentations
Car Atropos tres terrible satrape
Vostr' Ockeghem a trappé en sa trappe....
(Jean Molinet, Nymphes des bois)
En m'ébattant je fais rondeaux en rime,
Et en rimant bien souvent, je m'enrime ;
Bref, c'est pitié d'entre nous rimailleurs,
Car vous trouvez assez de rime ailleurs,
Et quand vous plait, mieux que moi rimassez,
Des biens avez et de la rime assez.
(Clément Marot, Petite Épître au roi)

2.3. Rime semi-équivoquée

Ce type de rime associe des mots presque homonymes (paronymes). Par exemple :

La lune blanche
Luit dans les bois ;
De chaque branche
Part une voix
Sous la ramée....
(Paul Verlaine, La lune blanche luit dans les bois)
Ce soir, la lune rêve avec plus de paresse ;
Ainsi qu'une beauté, sur de nombreux coussins,
Qui d'une main distraite et légère caresse
Avant de s'endormir le contour de ses seins.
(Charles Baudelaire, Tristesses de la lune)

3. Rime dérivative

Dans ce cas on fait rimer des mots de même racine. Par exemple :

Immense et rouge
Au-dessus du Grand Palais
Le soleil d'hiver apparaît
Et disparaît...
(Jacques Prévert, Immense et rouge)

4. Rime couronnée

On parle de rime couronnée lorsque la syllabe de rime est redoublée. Par exemple :

Souvent je vais priant, criant :
Mais dessous la cordelle d'elle
Me jette un œil friant riant,
En me consommant, et sommant
A douleur, qui ma face efface :
Dont suis le réclamant amant,
Qui pour l'outrepasse trépasse.
(Clément Marot, Dieu gard ma Maîtresse et Régente)

4.1. Double couronne

La répétition de la syllabe de rime se produit à la césure et à la fin du vers. Par exemple :

Molinet, net ne rend son canon, non. 
Trop de vent vend, et met nos ébats bas ;
Bon crédit dit, qui donne au renom nom.	
[...]
Se Venus nus nous tient en ses lacs las
(Crétin (Guillaume Dubois))

4.2. Rime emperière = Rime impératrice

La rime est emperière lorsque la syllabe de rime est triplée. Par exemple :

Tout s'en va, tout se meurt
Tu ne crois plus à notre bonheur
Et tu deviens sans raison ni cause
Nerveuse et morose, Rose, Rose...

Tout s'en va, tout se meurt
Tu veux fermer ta porte à mon cœur
J'entends déjà le vente qui se lève
Pour chasser mes rêves, Ève, Ève.
(Charles Aznavour, Tout s'en va)

5. Rime coupée

Avec le bouleversement des règles classiques, on assiste aussi à l'insertion de la rime à l'intérieur du mot. Ce phénomène curieux porte le nom de rime coupée. Par exemple :

Quand on est un sa-
ge, et qu'on a du sa-
voir-boire
On se garde à vue
En cas de soif, u-
ne poire
Une poire ou deux
Mais en forme de
Bonbonne
Au ventre replet
Rempli du bon lait
D'l'automne...
(Georges Brassens, Le vin)

6. Rime renversée = rime inversée

La rime renversée se crée quand on intervertit les consonnes autour de la voyelle qui fait l'homophonie. Par exemple: dure/rude, Chine/niche,

7. Rime augmentée

Dans la rime augmentée, le second terme de la rime ajoute d'autres sons au mot qui est à la base de l'homophonie. Par exemple : tout à coup/couper

8. Rime complexe

La rime est complexe quand l'homophonie est décomposée en plusieurs mots. Par exemple: le mot réveil peut avoir comme répondants rêve et soleil.

Évaluez cette page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Ajouter un commentaire

eXionnaire est enfin de retour sur Facebook :

Rejoignez-nous sur Facebook

Quoi de beau
sur la Rime ?

Fiche : Rimes en -CTON.Il y a 22 heures
Jean michel a répondu au sujet L'organisation des rimes.Il y a 1 semaine
zarl a rimé sur RENCONTRES VIRTUELLES.Il y a 3 semaines
animaldan a publié le texte En bonne intelligence.Il y a 4 mois
Thesheak a publié le bout-rimé Le vendredi 13.Il y a 5 mois
fellow13 a proposé des bouts-rimés : BR : treize, rhume, fraise, brume.Il y a 1 an

Et sur le reste du site …

Bienvenue sylvie14 !Il y a 4 heures
Pépère a joué la partie Mercredi 19 juillet 2017.Il y a 13 heures
Nouvelle image pour rébus : hop.Il y a 14 heures
addictionnaire a rajouté le mot °SHIBORI°.Il y a 1 jour
LMT a répondu au sujet Les types de strophes.Il y a 3 jours
Mimepinson déteste le mot ARGENT.Il y a 6 jours
orpheu48 a lancé le sujet quelle figure de rhétorique?.Il y a 1 semaine
?

Conception du site :

nüweb - sites écologiques